Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIIIe siècle) Emprunté au latin exceptio, venant de excipere (« retirer, excepter »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
exception exceptions
\ɛk.sɛp.sjɔ̃\

exception \ɛk.sɛp.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’excepter.
    • L’interdiction de fumer ne souffrait aucune exception, mais quelques officiers sortirent dans la galerie pour y chiquer à leur aise. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 147 de l’éd. de 1921)
    • […] : sous l’ancien régime, en Gascogne, le droit d’aînesse ne souffrait jamais d’exception, et un bien de famille conservé intégralement, de génération en génération, n’était jamais divisé. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  2. (Par extension) Ce qui est excepté.
    • Manquerait plus que les autres pays se cultivent et pas nous. On y tient, à notre exception culturelle française ! On veut se culturer, comme dit la pub. Et pas que le physique. — (Alain Noël, « La télé et la réalité », dans Tout ça, ça m'énerve, et toi ?: Exercice expiatoire et jubilatoire, Éditions Edilivre, 2014)
    • Il n’y a règle si générale qui n’ait son exception.
    • Cela ne souffre point d’exception.
    • L’exception confirme la règle.
  3. (Droit) Moyen de défense, et particulièrement de celui à l’aide desquels on soutient qu’une demande doit être déclarée non recevable.
    • J’ai une exception toute prête contre cette demande.
    • Il a fourni ses exceptions.
    • Mes lecteurs habitués connaissent un peu le droit de la diffamation, et se souviendront que le premier moyen de défense est l'exception de vérité : si la personne poursuivie pour diffamation prouve la vérité du fait, elle est immune et impune. — (Maître Eolas, La condamnation de Sandra Muller dans l'affaire #BalanceTonPorc, 25 septembre 2019 → lire en ligne)
  4. (Programmation informatique) Interruption de l’exécution normale d'un programme à cause d'une erreur dont la possibilité a été anticipée lors de la conception.

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’anglo-normand excepcioun.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
exception
\ɪk.ˈsɛp.ʃən\
exceptions
\ɪk.ˈsɛp.ʃənz\

exception \ɪk.ˈsɛp.ʃən\

  1. Exception.

PrononciationModifier