exception qui confirme la règle

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De la sentence du droit latin Exceptio probat regulam in casibus non exceptis (littéralement « l’exception prouve la règle dans les cas non exclus », c’est-à-dire que le fait que certaines exceptions soient faites confirme que la règle est valide dans tous les autres cas).
 Composé de exception et de règle.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
exception qui confirme la règle exceptions qui confirment la règle
\ɛk.sɛp.sjɔ̃ ki kɔ̃.fiʁm la ʁɛɡl\

exception qui confirme la règle \ɛk.sɛp.sjɔ̃ ki kɔ̃.fiʁm la ʁɛɡl\ féminin

  1. Violation évidente de la règle habituelle qui, par son existence, tend à prouver le bien-fondé de la règle.
    • C’est l’exception qui confirme la règle.
    • C’est ainsi que les faits de violence qui peuvent encore être relevés en Angleterre n’ont bien que la signification d’exceptions qui confirment la règle. — (Revue politique et littéraire: revue bleue, 1900)

NotesModifier

Cette maxime est souvent comprise de travers, notamment en grammaire et orthographe françaises. Elle ne signifie aucunement : « il est bel et bon que toute règle ait des exceptions », mais au contraire : « l’absurdité de l’exception confirme la pertinence et la raison d’être de la règle » (voir l'étymologie). Référence nécessaire

Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

TraductionsModifier