exceptionnalisme

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De exception ou exceptionnel, avec le suffixe -isme.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
exceptionnalisme exceptionnalismes
\ɛk.sɛp.sjɔ.na.lism\

exceptionnalisme \ɛk.sɛp.sjɔ.na.lism\ masculin

  1. Perception ou croyance selon laquelle une espèce, un pays, une société, une institution, un mouvement, un individu ou une période de temps est "exceptionnel". Le terme implique que le référent est supérieur d'une manière ou d'une autre, que ce soit spécifié ou non.
    • Chose certaine, pour propager l’image d’une Russie de retour sur la scène internationale, d’une nation triomphante, d’un pays encore habité par le sentiment de l’exceptionnalisme slave et de la supériorité morale, le maître du Kremlin n’a pas lésiné sur les moyens. — (Le Devoir, 8 février 2014)
    • La supériorité morale inhérente des Américains blancs est l’un des préceptes fondamentaux de l’exceptionnalisme américain. La présidence de Trump dont l’électorat est constitué à 57 % de blancs a su manipuler à son avantage ce mythe prétentieux. — (Normand Lester, « Le trumpisme et l’«exceptionnalisme américain», Le journal de Montréal, 11 novembre 2020)

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier