exclusive

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Voir exclusif.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
exclusive exclusives
\ɛk.skly.ziv\

exclusive \ɛk.skly.ziv\ féminin

  1. En droit canon, vote du conclave écartant un candidat au pontificat.
    • En fait, Rampolla avait déjà fait le plein de ses voix, sans arriver aux deux tiers, quand l’exclusive fut lancée. — (Éric Lebec, Benoît XVI les défis d’un pape, 2005)
  2. (Par analogie) Action d'exclure résolument une personne, une idée, une solution.
    • Jeter, lancer, prononcer l'exclusive contre quelque chose ou quelqu’un
    • Les membres sont recrutés sur la base de leurs compétences intellectuelles, en général, d'abord dans certains secteurs d'activités (culturel, politique, scientifique ou d'affaires) mais sans exclusive, ces secteurs couvrant idéalement, avec le temps, la quasi-totalité de ce qui forme une « société ». — (Richard Dubois, Québec, un requiem?, Fides, 2018, p. 181)
  3. (Commerce) Exclusivité.
    • Réserver l'exclusive à un client.

Forme d’adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin exclusif
\ɛk.skly.zif\

exclusifs
\ɛk.skly.zif\
Féminin exclusive
\ɛk.skly.ziv\
exclusives
\ɛk.skly.ziv\

exclusive \ɛks.kly.ziv\

  1. Féminin singulier de exclusif.

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Voir exclusion.

Adjectif Modifier

exclusive \Prononciation ?\

  1. Exclusif.

PrononciationModifier

  • Royaume-Uni (Sud de l'Angleterre) : écouter « exclusive [Prononciation ?] »