exclusiviste

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de exclusive avec le suffixe -iste.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
exclusiviste exclusivistes
\ɛks.kly.zi.vist\

exclusiviste \ɛks.kly.zi.vist\ masculin et féminin identiques

  1. Qui à rapport à lʼexclusivisme.
    • Lʼexpérience puritaine, dʼabord phénomène communautaire dépourvu dʼespace propre, en Angleterre, trouva en Nouvelle-Angleterre un espace de réalisation, notamment dans sa dimension exclusiviste. — (Patrick Cabanel, Natalia Muchnik, Lauric Henneton, Savoirs en construction, 2009)
    • Nous pouvons pourtant encore sauver et la laïcité et la République, à condition qu'elles soient revisitées, qu'elles cessent d'appuyer un nationalisme exclusiviste et stérile, et servent au contraire à créer les conditions d'une sociodiversité féconde. — (République, laïcité et diversité : faux procès et vrais combats, rue89.com, 21 février 2011)

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
exclusiviste exclusivistes
\ɛks.kly.zi.vist\

exclusiviste \ɛks.kly.zi.vist\ masculin et féminin identiques

  1. Personne exclusive, sectaire.
    • De même il devient évident, je pense, que nous pouvons considérer Tillich comme appartenant aux trois : comme un inclusiviste réciproque (ce qu’il était avant tout et surtout, il me semble), un exclusiviste contextuel, ainsi quʼun pluraliste contextuel. — (Marc Boss, Doris Lax, Jean Richard (éd), Mutations religieuses de la modernité tardive: actes du XIVe Colloque International Paul Tillich, Marseille, 2001, 2002)

TraductionsModifier

PrononciationModifier