expiration

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin exspiratio (« exhalaison »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
expiration expirations
\ɛk.spi.ʁa.sjɔ̃\

expiration \ɛk.spi.ʁa.sjɔ̃\ féminin

  1. (Physiologie) Exhalation, action d’expirer ou résultat de cette action.
    • La vie ne peut se soutenir sans l’inspiration et l’expiration.
    • Ces rythmes s’actualisent dans l’expiration, le repos et l’inspiration. — (Éric Baret, Le seul désir - Dans la nudité des tantras, 2002)
    1. (Botanique) Action par laquelle les végétaux éliminent et restituent à l’air certains éléments en échange des éléments gazeux qu’ils lui ont empruntés.
  2. (Finance) (Commerce) (Politique) (Économie) Échéance d’un terme.
    • Il n’a plus que six mois jusqu’à l’expiration de son bail.
    • À l’expiration de son mandat de député.
    • L’expiration de ce brevet, de ce traité aura lieu à telle date.
  3. Fin d’une certaine période de temps.
    • À l’expiration de l’année, du trimestre.
    • Expiration d’un armistice, d’un ultimatum.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin exspiratio.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
expiration
\ˌɛk.spə.ˈɹeɪ.ʃən\
expirations
\ˌɛk.spə.ˈɹeɪ.ʃənz\

expiration \ˌɛk.spə.ˈɹeɪ.ʃən\

  1. Expiration, échéance d’un terme.
    • He continued to drive after the expiration of his driver's license.
  2. (Biologie) Exhalation.
  3. (Par euphémisme) Mort.
    • His expiration shocked us all.

DérivésModifier

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Biologie :