Français modifier

Étymologie modifier

De fafiot, et Garat, signature qui figurait sur les premiers billets de banque.

Locution nominale modifier

Singulier Pluriel
fafiot garaté fafiots garatés
\fa.fjo ɡa.ʁa.te\

fafiot garaté \fa.fjo ɡa.ʁa.te\ masculin

  1. (Argot) Billet de banque.
    • On invente les billets de banque, le bagne les appelle des fafiots garatés, du nom de Garat, le caissier qui les signe. — (Honoré de Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes, 1838-1847, quatrième partie)
    • Y en a-t-il de ces fafiots garatés !… — (Xavier de Montépin, Une dame de pique, 1879, page 165)
    • Au milieu de tous ces gens qui forment queue à chacune des cases et que les garçons de recette se hâtent d’expédier, il y a bien des industriels sans industrie, qui viennent tâter le terrain et les poches du voisin pour reconnaitre si, par hasard, ils ne pourraient pas y trouver, sans malencontre, quelques-uns des fafiots garatés dont ils sont si friands. — (Maxime Du Camp, Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie dans la seconde moitié du XIXe siècle, volume 2, 1875, page 327)

Prononciation modifier