Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de faire et de école.

Locution verbale Modifier

faire école \fɛ.ʁ‿e.kɔl\ (se conjugue → voir la conjugaison de faire)

  1. En parlant d’une idée, d’une théorie, d’un courant de pensée, se répandre, être repris de génération en génération.
    • Survint en l'année 1937 un jeune poète, Orhan Veli, qui, sous l'influence des surréalistes français, introduisit en Turquie le vers libre. Orhan Veli fait vite école, mais son surréalisme et celui de son école, à vrai dire, sont plus larges, plus humains que leur modèle français. Certains poèmes de cette pléiade font penser à Villon et à la pré-renaissance. — (Nimet Arzık, Anthologie des poètes turcs contemporains, Gallimard (NRF), 1953, p. 12)
    1. De même en parlant d'un théoricien, d'un penseur.
      • Ce grand professeur a fait école.
    2. (Figuré) De même en parlant d'une innovation.
      • Un nouveau produit inventif qui fait école.

PrononciationModifier