Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir faire, bouger, les et lignes. Cette expression proviendrait d’une déformation d’une strophe du poème La Beauté de Charles Baudelaire, strophe que voici :

Je trône dans l'azur comme un sphinx incompris ;
J'unis un coeur de neige à la blancheur des cygnes ;
Je hais le mouvement qui déplace les lignes,
Et jamais je ne pleure et jamais je ne ris.

Locution verbale Modifier

faire bouger les lignes \fɛʁ bu.ʒe le liɲ\ intransitif (se conjugue → voir la conjugaison de faire)

  1. (Figuré) (Courant) Provoquer un effet, parvenir à modifier une situation par son action.
    • Rien n’est plus nécessaire dans la vie politique française que de faire bouger les lignes, et d’adopter des attitudes qui soient moins coincées, moins antagonistes. — (François Bayrou in Pascal Riché, « Faire bouger les lignes » : pourquoi Baudelaire tressaille dans sa tombe, L'Obs, 24 septembre 2013 → lire en ligne)
    • Le négociateur en chef du Brexit pour l’UE exclut de renégocier l’accord mais pas la déclaration politique qui l’accompagne et souligne le risque du « no deal » si les lignes ne bougent pas à Londres. — (Cécile Ducourtieux, « Brexit : « C’est le seul traité de divorce possible », prévient Michel Barnier », Le Monde. Mis en ligne le 23 janvier 2019)

TraductionsModifier

RéférencesModifier