Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution verbale Modifier

faire honneur \fɛʁ ɔ.nœʁ\ intransitif (se conjugue → voir la conjugaison de faire)

  1. (Familier) Se conduire de manière excellente dans une situation délicate.
  2. Se conduire de façon à garantir la bonne réputation d’une autre personne ou organisation auxquels on est lié.
    • Avec sa performance, elle a fait honneur à son équipe et à sa ville natale.
    • Pour faire honneur à ses hôtes, il a repris deux fois de chaque plat.
  3. (Par extension) Bien manger dans un repas et témoigner par là qu’on le trouve bon.
    • Les autres convives européens ou asiatiques sont installés passim, avec l’évidente intention de faire honneur à ce repas. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. IV, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Le maître-d’école fit même un joli discours en réponse à cette santé, et chacun fit honneur aux mets appétissants préparés par madame Montépel, qui avait la réputation d’être la meilleure « fricoteuse » des environs. — (Honoré Beaugrand, Jeanne la fileuse: épisode de l’émigration franco-canadienne aux États-Unis, 1878, Fides, 1980, p. 97)
  4. Attribuer une chose à quelqu’un.
    • On lui fait honneur d’un sentiment qu’il ne connut jamais.
    • Il se faisait honneur d’un ouvrage qui n’était point de lui.
  5. Respecter les obligations que l’on a contractées ; remplir ses engagements.
    • Faire honneur à ses affaires, à ses engagements.
    • Faire honneur à une lettre de change, faire honneur à sa signature, etc.

DérivésModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier