Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Les grands-ducs russes en voyage à Paris à la fin du XIXe et au début du XXe siècle venaient régulièrement en voyage d’agrément dans la capitale française.
Ils dépensaient sans compter, allaient de cabarets en lieux de plaisir de tous ordres. En effet, ces princes de la famille impériale étaient riches, désœuvrés et Paris avait en Russie, une grande réputation pour ses réjouissances artistiques
Cette locution verbale, dérivée de la locution nominale tournée des grands-ducs, a subi un glissement de sens important, perdant la coloration d'encanaillement, au profit d’un sens, qui n’existait pas à l’origine, désormais focalisé sur les dépenses somptuaires réalisées par les personnes participant à cette tournée. Référence nécessaire
Composé de tournée et de grand-duc.

Locution verbale Modifier

faire la tournée des grands-ducs

  1. Faire une virée nocturne, faire la fête en dépensant sans compter.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • France (Lyon) : écouter « faire la tournée des grands-ducs [Prononciation ?] »

RéférencesModifier