Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir faire, le, pied, de et grue, par référence à la posture de cet oiseau qui, au repos, se tient souvent immobile sur un pied.

Locution verbale Modifier

faire le pied de grue \fɛʁ lə pje də ɡʁy\ (se conjugue → voir la conjugaison de faire)

  1. (Familier), (Figuré) Attendre debout, à la même place, pendant un certain temps, en attendant quelqu’un.
    • Au retour d’une de ces démarches, deux soldats faisaient le pied de grue dans le couloir. — (Pierre Lemaître, Au revoir là-haut, Albin Michel, Paris, 2013, page 74)
    • « Roger. Je sais que ça peut faire mal sur le moment. Mais tu trouveras quelqu’un d’autre. N’est-ce pas monsieur Valiant ?
      — Bien sûr. Un beau mec comme lui. Les gonzesses vont faire le pied de grue devant sa porte. »
      — (Qui veut la peau de Roger Rabbit, 1988)

Variantes orthographiquesModifier

Quasi-synonymesModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier