Étymologie

modifier
Dans les cloitres des abbayes, lorsque les moines ou les chanoines en faisaient un tour complet, on disait qu’ils faisaient "les cent pas".

Locution verbale

modifier

faire les cent pas \fɛʁ le sɑ̃ pɑ\ (se conjugue → voir la conjugaison de faire)

  1. Aller et venir en attendant quelque chose.
    • Faisant sur le trottoir les cent pas, en compagnie de M. Paul, je me demandais ce que nous attendions. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Monsieur Chergras, coiffé d’un fez, agitant d’une main son lorgnon à ruban, tenant de l’autre un journal d’Algérie, s’impatiente et fait les cent pas. — (Alexandre Vialatte, Fred et Bérénice, Le Rocher, 2007, page 57)
    • À 17 h 45, comme on le lui a commandé, vêtu en pingouin (de location, frais remboursés) et suant à grands seaux dans cette tenue discutable pour une fin d'après-midi affichant encore 24° à l'ombre, il fait les cent pas dans le hall du Martinez. — (Lionel Chouchon, Mon Papa Razzi, Éditions du Rocher, 2011, chapitre 19)
    • Devant un peep-show, une grosse blonde fait les cent pas sous la pluie. — (Leïla Slimani, Dans le jardin de l’ogre, Folio, 2020)

Quasi-synonymes

modifier

Dérivés

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier