Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Les canons de l’armée royale étaient autrefois garantis pour tirer 400 coups (sous-entendu, au-delà le fabricant ne garantissait plus la sécurité des servants). Avoir fait les quatre cents coups signifie donc avoir fait aux côtés d’une ou de plusieurs personnes l’équivalent de plusieurs campagnes militaires, jusqu’à avoir même épuisé la durée de vie des canons. Et par extension, faire de longues années auprès de camarades à faire les pires expériences.
→ voir faire, quatre, cent et coup.

Locution verbale Modifier

faire les quatre cents coups \fɛʁ lɛ ka.tʁə sɑ̃ ku\ ou \fɛʁ lɛ kat sɑ̃ ku\ (se conjugue → voir la conjugaison de faire)

  1. (Familier) Enchaîner les bêtises, les contraventions, voire les délits.

VariantesModifier

SynonymesModifier

RéférencesModifier