Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir Pâques

Locution verbale Modifier

faire ses Pâques \fɛʁ sɛ pɑk\ (se conjugue → voir la conjugaison de faire)

  1. (Religion catholique) Faire, au moment de Pâques, la communion prescrite par l’Église.
    • […] disant que de ne pas aller à la messe, de ne point se confesser, ni faire ses Pâques, c’était vivre comme la chenaille. — (Eugène Le Roy, Jacquou le Croquant, 1899)
    • Du moment qu’elles assistent à la messe, le dimanche et font leurs Pâques, elles pensent que tout leur est permis ; […]. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Dans des quantités de communes dont les maires sont des radicaux ou des radicaux-socialistes, les électeurs, bien qu’il leur advienne de patronner, quand bon leur semble, les opinions les plus extrêmes, tiennent à faire leurs Pâques et à communier deux fois par an. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier