faire signe

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) → voir faire et signe

Locution verbale Modifier

faire signe \fɛʁ siɲ\ transitif indirect (se conjugue → voir la conjugaison de faire)

  1. Indiquer sa volonté par un signe.
    • Et incontinent que les nôtres furent dans les caravelles, nous commençâmes faire signe à ces Noirs de s’approcher ; mais, s’étant arrêtés n’en firent aucun semblant, […]. — (Léon l’Africain (1496?-1548), De l’Afrique, contenant la description de ce pays)
    • De n’pas danser, on mord les autres, n’est-ce pas? et j’ai justement vu — quand tu m’interrogeais — une connaissance avec qui j’suis en affaire et qui, en douce, m’a fait signe de rappliquer. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Il venait de faire signe au garçon et commandait trois vermouth-cassis. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 17)

TraductionsModifier

PrononciationModifier