Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de faire tache et de huile. Cette expression rappelle un étalement à la manière de l’huile sur la surface de l’eau.

Locution verbale Modifier

faire tache d’huile \fɛʁ taʃ dɥil\ (se conjugue → voir la conjugaison de faire)

  1. (Figuré) Se propager de manière lente et continue, se répandre de proche en proche.
    • Anderson avait changé. Ce n’était plus, au physique ni au moral, l’homme d’autrefois. Sa faiblesse initiale avait fait tache d’huile en lui. — (Auguste de Villiers de L’Isle-Adam, L’Ève future, 1886, Eugène Fasquelle, 1909, livre 4, chap. 2, p. 176)
    • Ces organismes se multiplièrent, s’étendirent à toute la vallée du Rhin, de la Moselle, firent tache d’huile en Hesse, en Bavière, en Wurtemberg, dans le duché de Bade, en Alsace-Lorraine. — (Maurice Schwob, Avant la bataille, E. Flammarion, 1904, p. 333)
    • La voie est large, et le naturalisme aussi ; tant mieux si, faisant tache d’huile, il envahit même la musique. — (Paul Alexis, cité par Jules Huret dans Tout yeux, tout oreilles, E. Fasquelle, 1904, p. 184)
    • Le mot d’ordre se répandit, s’étala, fit tache d’huile : « Guerre aux blancs ». — (Émile Driant, L’Invasion jaune, E. Flammarion, t. 1, 1905, p. 24)
    • Même dans notre vieille Europe, il n’est aucun fait plus évident que l’énorme prépondérance prise dans la vie de chaque jour par le grand magasin, l’emporium des confections, des ameublements, des comestibles, qui chaque année font tache d’huile, remplissant des édifices plus vastes, asservissent des commis plus nombreux. — (Élisée Reclus, L’Homme et la Terre, Librairie universelle, t. 6, 1905, p. 24)
    • Leur exemple fait tache d’huile, et de nombreuses autres garnisons se mutinent à leur tour et se livrent aux mêmes excès. — (Pierre Biarnès, Si tu vois le margouillat. Souvenirs d’Afrique, L’Harmattan, 2007, p. 34)

NotesModifier

Dans un emploi rigoureux, l’expression n’admet de sujet qu’inanimé (une chose qui se répand). Toutefois, on constate depuis peu un emploi avec des sujets animés, comme « je vais faire tache d’huile ». Comme toute expression métaphorique, celle-ci fait l’objet de resémantisations à caractère humoristique, comme dans cet exemple :
  • Je trouve fort réjouissant le mouvement de protestation pétrolier qui fait tache d’huile. — (Gérard Delaloye, « La construction européenne en panne sèche », in Largeur, 12 septembre 2000)

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier