Ancien occitanModifier

 

ÉtymologieModifier

Du latin fallere.

Verbe Modifier

falhir masculin

  1. Faillir, faire une faute, manquer.
  2. Faire défaut, faire faute.
  3. Perdre, laisser échapper l’occasion.
    • Si m’apodera jois e.m vens :
      Meravilh’ es com o sofris
      Car no dic e non esbruis
      Per cui sui tan gais e jauzens !
      Mas greu veiretz fin’ amansa
      Ses paor e ses doptansa,
      C’ades tem om vas so c’ama, falhir,
      no.m par bos essenhamens,
      Ans es foli’ et efansa
      Qui d’amor a benanansa
      Ni.n vol so cor ad autre descobrir,
      Si no l’en pot o valer o servir.
      — (Bernart de Ventadour, Ab joi mou lo vers el comens)

VariantesModifier

RéférencesModifier

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

OccitanModifier

 

ÉtymologieModifier

Du latin fallere.

Verbe Modifier

falhir [faˈʎi] (graphie normalisée) 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. Faillir, faire une faute, manquer.

PrononciationModifier

RéférencesModifier