fanatiser

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de fanatique et du suffixe -iser.

Verbe Modifier

fanatiser \fa.na.ti.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Rendre fanatique.
    • Une revue aux Tuileries, la dernière qu’y fit Napoléon et à laquelle Philippe assista, l’avait fanatisé. — (Honoré de Balzac, La Rabouilleuse, Furne, Paris,1843)
    • Sous la première République, au moment même où toute l’Europe nous tombait sur le dos, c'est les curés qui ont excités la guerre civile en Vendée, fanatisant les paysans, les menant au combat, et leur promettant le paradis s'ils étaient tués. — (Émile Thirion, La Politique au village, p. 203, Fischbacher, 1896)

PrononciationModifier

RéférencesModifier