Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’allemand Fahne (« drapeau ») ou diminutif de fanon.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
fanion fanions
\fa.njɔ̃\
 
Fanion porté au fusil (sens vexillologique)

fanion \fa.njɔ̃\ masculin

  1. (Vexillologie)
    1. Petit drapeau à hampe très courte.
      • Les voitures d’ambulance sont pourvues d'un fanion blanc à croix rouge.
    2. (Militaire)
      1. Pièce d’étoffe suspendue et déployée au bout d’une lance, d’une pique pour servir de signe de ralliement.
        • L'Association des rescapés du plateau des Glières reportera cette devise sur son fanion aux couleurs bleu et « bleu jonquille » des chasseurs. — (Pierre Montagnon, Les Maquis de la Libération: 1942-1944, éd. Pygmalion, 2012, chap. 7 : Les Glières, note n° 7)
      2. (En particulier) Guidon qui indique la présence des officiers généraux ; ou petit drapeau qui sert principalement aux alignements dans l’infanterie.
  2. (Figuré) Signe de ralliement.
    • ’'Vraie demeure princière, bien digne de porter le fanion d’un maréchal de France. — (Alphonse Daudet, La partie de billard, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 15.)
  3. (Réseaux informatiques) Séquence particulière de bits servant à délimiter des trames.
  4. (Météorologie) Symbole triangulaire sur la hampe de vent ayant une valeur de 50 nœuds. La hampe fait partie du code d'affichage d'une station sur une carte météorologique.

DérivésModifier

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

  • fanion sur l’encyclopédie Wikipédia