FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin fanum.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
fanum fanums
\fa.nɔm\

fanum \fa.nɔm\ masculin

  1. (Antiquité) Terrain consacré.
  2. Temple.
    • S'il existe un groupement gallo-romain d'habitats à Montsort, à la fin de l'Antiquité, il est possible que Saint-Pierre soit un édifice christianisé, un fanum ou une autre construction de qualité. — (Bulletin de la Société historique et archéologique de l'Orne, vol. 124, n° 1 à 4, 2005, page 42)

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • fanum sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

LatinModifier

ÉtymologieModifier

Les Anciens font venir fanum de fari[1][2], « dire » : fanum, id est locus templo effatus, « un fanum, c’est-à-dire un lieu-dit temple » — (Live. X, 37). Mais, d'après l’osque fesna et fesnum (« sanctuaire »), on doit supposer que la forme primitive en latin était *fas-num, ce qui semble conduire à fas (voir ce mot). Profanus est la partie en avant du fanum, par extension « ce qui se fait ou doit se faire en dehors du lieu consacré ».
Selon Beekes, fanum est pour *fas-nom de *dʰh₁s, « faire ».

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif fanum fana
Vocatif fanum fana
Accusatif fanum fana
Génitif fanī fanōrum
Datif fanō fanīs
Ablatif fanō fanīs

fānum neutre

  1. (Religion) Temple, sanctuaire, lieu sacré ou consacré.
    • eamque unam ob causam Xerxes inflammari Atheniensium fana jussisse dicitur, quod deos inclusos parietibus contineri nefas esse duceret. — (Cicéron. Rep. 3, 9)

SynonymesModifier

DérivésModifier

RéférencesModifier

  1. Michel Bréal et Anatole BaillyDictionnaire étymologique latin, Hachette, Paris, 1885 → consulter cet ouvrage
  2. « fanum », dans Charlton T. Lewis et Charles ShortA Latin Dictionary, Clarendon Press, Oxford, 1879 → consulter cet ouvrage