Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Inversion des consonnes du mot « parfaitement ». Popularisé, sinon inventé, par René Goscinny dans l’album d’Astérix Les Lauriers de César.
→ voir farpait.

Adverbe Modifier

farpaitement \faʁ.pɛt.mɑ̃\

  1. (Par plaisanterie) Parfaitement. Note : Typiquement utilisé par une personne ivre.
    • Et une fois qu’il s’était ressaisi il ne parvint qu’à marmonner des propos vagues et oiseux. Il se fit alors signe à lui-même de cesser et murmura « Bourré, farpaitement » par devers lui. Et il se mit à avancer à tâtons. — (Gerold Späth, Barbarville, page 178, 1993, L’Âge d’Homme)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • France (Lyon) : écouter « farpaitement »