Étymologie

modifier
(Date à préciser) De fatrasie.

Nom commun

modifier
Invariable
fatras
\fat.ʁa\

fatras \fa.tʁa\ ou \fa.tʁɑ\ masculin

  1. Amas confus de plusieurs choses.
    • Une seule vérité dans le fatras de complots tout à fait impossibles sous un régime policier perfectionné : que tout le vieux parti haïssait Staline, […]. — (Victor Serge, Portrait de Staline, 1940)
    • L’histoire ne m’intéressait pas. À part l’ouvrage de Vaulabelle sur les deux Restaurations, les mémoires, récits, chroniques qu’on m’avait fait lire m’avaient paru, comme les cours de Mademoiselle Gontran, un fatras d’anecdotes sans signification. — (Simone de Beauvoir, Mémoires d’une jeune fille rangée, 1958, réédition Le Livre de Poche, page 321)
    • […] c'est ainsi que ce fatras de producteurs, nageurs, dentistes, agents immobiliers, juristes de studios (de cinéma), pourvoyeurs de coke, marchands d'automobile-z-allemandes, exilés au soleil, voyaient le top de l'Éducation supérieure : Harvard Business School pour les affaires, Harvard School of Law pour le droit, Harvard University pour les indécis. — (Philippe Romon, Putain d'Amérique, éditions Flammarion, 1988, page 152)

Dérivés

modifier

Synonymes

modifier

Apparentés étymologiques

modifier

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références

modifier