LatinModifier

ÉtymologieModifier

Apparenté [1] au sanscrit bhūka (« trou, ouverture »).

Nom commun Modifier

Cas Pluriel
Nominatif faucēs
Vocatif faucēs
Accusatif faucēs
Génitif fauciŭm
Datif faucĭbŭs
Ablatif faucĭbŭs

fauces féminin pluriel

  1. Gorge, gosier, voracité.
    • obstipui, steteruntque comae et vox faucibus haesit, Virgile, Enéide.
      je restai stupéfait, mes cheveux se dressèrent et ma voix s'étrangla dans la gorge.
    • fauce improba latro incitatus, Phaedr. 1, 1
      le brigand (= le loup), stimulé par sa voracité insatiable.
  2. Gorges, détroit, conduit, canal, ouverture, passage étroit, pas, défilé, bras de mer.
    • ubi venere ad fauces grave olentis Averni, Virgile, En. 6
      quand elles furent arrivées près des gorges fétides de l'Averne.
  3. Passage étroit, couloir, corridor.
    • fauces angustae.
  4. Abîme, gouffre, abysse.
    • fauces Orci, Apulée.
      le gouffre des enfers.
  5. Goulet, entrée étroite (d'un port), embouchure.
    • fauces fornacis, Caton.
      gueule d'un four.
  6. Cratère d'un volcan.

NotesModifier

Le singulier est inusité sauf pour fauce qui remplace faucibus.

SynonymesModifier

DérivésModifier

RéférencesModifier

  • « fauces », dans Félix GaffiotDictionnaire latin français, Hachette, 1934 (page 656)
  • [1] « fauces », dans Charlton T. Lewis et Charles Short, A Latin Dictionary, Clarendon Press, Oxford, 1879 → consulter cet ouvrage