FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIIe siècle) Du germanique filz, felt, « feutre ».

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
faulcre faulcres
\fokʁ\

faulcre \fokʁ\ masculin

  1. (Histoire) Pièce de fer ou d’osier, qu’on plaçait sur le côté droit des cuirasses, au Moyen Âge, pour tenir la lance en arrêt.
    • Une armure italienne de la fin du XVIe siècle ne porte pas de faucre (ou faulcre, fulcrum, appui, en basse latinité : pièce plate qui s’adaptait au côté droit de la cuirasse et servait à soutenir la lance en arrêt); l’usage de la lance avait disparu. — (Le Beau dans l’Utile. Histoire sommaire de l’Union Centrale des Beaux-Arts appliqués à l’industrie – suivie des rapports du jury de l’exposition de 1865, 1866)

Variantes orthographiquesModifier

VariantesModifier

Selon le Littré: « On a aussi écrit fautre ou feltre ; on en trouve des exemples à l’historique de feutre. »

SynonymesModifier

Selon le Littré: « Plus tard le faucre s’est appelé arrêt ferme, arrêt de la lance ».


TraductionsModifier

RéférencesModifier