FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dénominal de faute.

Verbe Modifier

fauter \fo.te\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) Commettre une faute, se tromper.
    • — Je vais faire une enquête, et si tu as fauté, gare à toi ! » — (Hector Malot, En famille, 1893)
    • La golfeuse âgée de 21 ans a réalisé six oiselets et n’a jamais fauté. — (Agence QMI, Wallace, Woodland et Rodgers en tête, le Journal de Montréal, 8 mai 2021)
    • Ceux qui fautent sont ceux qui ne connaissaient pas la réponse.
  2. (Par euphémisme) Avoir des relations sexuelles, faire l’amour, se laisser séduire. Note : le sujet est majoritairement une femme.
    • Quand il se fut assis, demandant : — « Qu’est-ce que tu veux ? » elle prononça, les dents serrées, tremblant de fureur : — « Je veux, je veux que tu m’épouses, puisque tu m’as promis le mariage. » Il se mit à rire et répondit : — « Ah bien ! si on épousait toutes les filles avec qui on a fauté, ça ne serait pas à faire. » — (Guy de Maupassant, Histoire d’une fille de ferme, dans La maison Tellier, 1891, réédition Le Livre de Poche, page 93)
    • Et cette blanchisseuse qui fauta avec un commis du greffe, quelle affaire ! La police y monta : le père menaçait de l'assommer de coups. — (Pourrat, Gaspard, 1930, page 101)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

SuédoisModifier

Forme de nom commun Modifier

fauter \Prononciation ?\

  1. Pluriel indéfini de faute.