Ouvrir le menu principal

femme à lunettes, femme à quéquettes

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Jeu de mots utilisant la rime des mots lunettes et quéquettes. → voir femme, lunettes et quéquette.

Locution-phrase Modifier

femme à lunettes, femme à quéquettes \fa.m‿a ly.nɛt fa.m‿a ke.kɛt\

  1. (Familier) (Par plaisanterie) (Faux proverbe) La femme qui porte des lunettes est réputée avoir une libido exacerbée.
    • Pour le moment, cet homme-là, au pied de son lit, elle le voit flou, elle n'a pas mis ses lunettes, et ne les mettra pas, de tout le long de cette longue conversation, car c'est un principe de base bien connu : « Femme à lunettes, femme à quéquettes ». — (Arthur Veller, Avez-vous des nouvelles d'Arthur ?, éd. Atramenta, 2018, p. 61)
    • Un vieux retraité en béret lança à son copain en casquette : « Femme à lunettes, femme à quéquettes ». Ils pouffèrent de rire en se congratulant, et tout le monde s’en retourna vivre sa vie. — (Daniel Berton, Le dernier romantique, Éditions Le Manuscrit, 2006)
    • La blouse glissait sur son épaule, elle la remonta et Benjamin aperçut la paire de lunettes dans sa main gauche, elle les mit sur son nez, lui tendit la joue et avec une affectation coquine :
      Femme à lunettes, femme à quéquette, dit-elle.
      — (Serge Koster, La condition du passager: roman, éd. Flammarion, 1987, p. 116)
    • L'un d'eux tapait sur l'épaule d'une collègue, dans le couloir, et lui disait “Femme à lunettes, femme à quéquettes...”. Des vrais petits machos sexistes. — (Hervé Hamon, Tant qu'il y aura des élèves, Le Seuil, 2004, chap. 1)
    • Femme à lunettes, femme à quéquettes
      Toujours prête à nous sauter aux roupettes
      Femme à lunettes, femme à quéquettes
      Adore sous la couette, s’faire prendre en levrette !
      — (Patrick Jaymes, Femme à lunettes, femme à quéquettes, musique de Paul Glaeser, Toulouse : Blanche-Net Communication, 2014)

VariantesModifier

On trouve aussi une variante de cette locution phrase dans laquelle le mot femme est mis au pluriel, femmes à lunettes, femmes à quéquettes ; dont l'usage dans la littérature semble beaucoup moins fréquent.

TraductionsModifier