Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1911) De l’italien ferroviario de même sens.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
ferroviaire ferroviaires
\fɛ.ʁɔ.vjɛʁ\
ou \fe.ʁɔ.vjɛʁ\
 
Viaduc ferroviaire à Fortezza (Franzensfesten)

ferroviaire \fɛ.ʁɔ.vjɛʁ\ ou \fe.ʁɔ.vjɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Chemin de fer) Relatif aux chemins de fer.
    • Le 7 mai au matin, 151 bombardiers américains reçoivent la mission de détruire les installations ferroviaires de Mohon ; quatre-vingt-cinq réussissent à larguer tout ou partie de leurs mortelles cargaisons : […]. — (Gérald Dardart, Les Ardennes dans la guerre, 1939-1945, De Borée, 2008, p. 357)
    • De plus, elle est placée relativement tôt à la tête d’un réseau ferroviaire très étendu auquel Québec ne sera intégrée qu’en 1879. — (Québec: ville et capitale, p. 188, Presses de l’Université de Laval, 2001)
  2. (Par extension) Relatif au système de transport par voie ferrée, à son organisation.
    • La loi du 21 mars 1991 est venue considérablement bouleverser le régime du transport ferroviaire intérieur, resté pratiquement inchangé depuis 1891. — (Traité pratique de droit commercial: T.P.D.C., t. 2, p. 1068, Kluwer, 1990)
    • Les études révèlent un risque d’écrêtement du trafic ferroviaire dès 2025, lorsque la demande est la plus critique, c’est-à-dire le vendredi soir à l’heure de pointe. — (LGV Paris-Orléans Clermont-Ferrand-Lyon, Dossier du maître d’ouvrage ; Débat public, octobre 2011-janvier 2012, page 49)

DérivésModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier