FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’ancien français fuerre (« fourrage »), apparenté à Futter en allemand.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
feurre feurres
\fœʁ\

feurre \fœʁ\ masculin

  1. Paille de blé, de seigle, etc.
    • Ventre dieu! c'est un bateau de feurre qui brûle en Seine! — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • La bande des migrateurs venait sur eux, perdant de l'altitude et ne se méfiant apparemment pas de cette masse sombre qui glissait dans l'ombre des roseaux et des feurres. — (Jean Ray, Harry Dickson, Les Eaux Infernales, 1934)
  2. (Vieilli) Paille longue dont on se sert pour couvrir les maisons, les granges ou pour rempailler les chaises.

VariantesModifier

DérivésModifier


TraductionsModifier

RéférencesModifier