Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de fièvre et de lait.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
fièvre de lait fièvres de lait
\fjɛ.vʁə də lɛ\

fièvre de lait \fjɛ.vʁə də lɛ\ féminin

  1. (Nosologie) Synonyme de fièvre puerpérale [2].
    • Il avait perdu en très bas âge son père et sa mère. Sa mère était morte d’une fièvre de lait mal soignée. — (Victor Hugo, Les Misérables, I, 2, 6, 1862)
    • Une partie du folklore que se transmettaient à voix basse les femmes de la famille était faite de recettes en cas d’accouchements difficiles, d’histoires d’enfants morts-nés ou morts avant qu’on eût pu leur administrer le baptême, de jeunes mères emportées par la fièvre de lait. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, Gallimard, 1974 ; coll. Folio, p. 26.)
    • Toutes les vaches, au moment de la mise bas et de la montée de lait, présentent une diminution du calcium sanguin (hypocalcémie). Chez les vaches laitières très productives, cette chute peut être excessive et entraîner une fièvre de lait, dont l’issue est souvent fatale si un traitement n’est pas administré dans les plus brefs délais. — (Archie Hunter, Gerrit Uilenberg, Christian Meyer, et al., Santé animale, vol 1. Généralités, Coll. Agricultures tropicales en poche, Cirad/CTA/Karthala/MacMillan, 2006, page 17)

TraductionsModifier

RéférencesModifier