Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De fièvre et jaune qui fait référence à la jaunisse qui survient chez certains patients[1].

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
fièvre jaune fièvres jaunes
\fjɛ.vʁə ʒon\

fièvre jaune \fjɛ.vʁə ʒon\ féminin

  1. (Nosologie) Maladie virale transmise par des moustiques et caractérisée par des maux de tête et des fièvres.
    • La configuration des côtes influe principalement sur leur salubrité : […]; la côte de la Nouvelle-Orléans avec ses atterrissements marécageux, d'où s'échappe le miasme léthal de la fièvre jaune; Dieppe avec ses plages à galets; Boulogne, dont le sable lisse et moelleux invite les pieds du baigneur, sont des localités aussi différentes que plaine et montagne. — (Michel Lévy, Traité d'hygiène publique et privée, Paris : chez J.-B. Baillière & fils, 1869, vol.1, p. 470)
    • La route passe devant le cimetière où se trouvent toutes les tombes des premiers travailleurs français du canal victimes de la terrible fièvre jaune. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • On connait plus de 300 arbovirus, et on en isole toujours de nouveaux. […]. Parmi les infections qu'ils provoquent, il faut citer à cause de leur grande incidence et de leur gravité la fièvre jaune, les méningo-encéphalites américaines, l’encéphalite japonaise B. — (Bernard Toma & Georges Fabiani, Les zoonoses, Que sais-je ?, PUF, 1983, p. 17)
    • Afin de mieux étudier le cycle selvatique du virus de la fièvre jaune, cycle au cours duquel un moustique s'infecte en piquant un singe avant de réinjecter le virus à un autre singe, les virologues et entomologistes décident de mener un programme de « singes sentinelles ».— (Marc Gozlan, Zika : histoire d'un virus émergent, Science & Avenir, 6 février 2016)

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

MéronymesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • Fièvre jaune, Aide-mémoire N°100, Juin 2016