Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
(Date à préciser) → voir ficher et camp

Locution verbale Modifier

ficher le camp \fi.ʃe lə kɑ̃\ (se conjugue → voir la conjugaison de ficher)

  1. (Familier) Atténuation de foutre le camp, s’en aller, partir, se tirer, déguerpir.
    • Dans cet hôtel dont j’avais gardé si excellent souvenir, je n’obtiens qu’une vilaine petite chambre qu’emplit un goût de fiche-ton-camp. — (André Gide, Journal 1889-1939, Bibliothèque de la Pléiade, Éditions Gallimard, 1951, page 357)
    • Faites-moi vite à déjeuner ; puis vous bouclerez ma valise, ce soir je fiche mon camp, coûte que coûte ! — (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fantômas, L’Agent secret, 1911, Éditions Robert Laffont, Bouquins, tome 1, page 950)
    • Un sale égoïste, voilà ce que tu es, préoccupé seulement de ta propre personne. Je ne sais pas pourquoi j'ai perdu mon temps avec un conard pareil. Fiche le camp ! — (Vikas Swarup, Meurtre dans un jardin indien, traduit de l'anglais (Inde) par Roxane Azimi, Éditions Belfond, 2010)
  2. (Familier) Tomber en ruine.
    • Dans cette maison, tout fiche le camp!

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier