filleul de guerre

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Locution composée de filleul et de guerre.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
filleul de guerre filleuls de guerre
\fi.jœl.də.gɛʁ\

filleul de guerre \fi.jœl də ɡɛʁ\ masculin

  1. Pendant la Première Guerre mondiale puis la Seconde, en France, soldat choisi par une jeune fille ou jeune femme avec qui elle entretient une correspondance et à qui envoie des colis.
    • Il n’y eut pas de scène, mais le soir il coucha dans la mansarde, abusivement baptisée « chambre d’ami » qu’à plusieurs reprises avaient réquisitionnée les Allemands, puis les Américains, parmi lesquels Maman s’était choisi deux filleuls de guerre. Que se passa-t-il exactement ? Je n’en sais rien. Toujours est-il que le surlendemain mon père s’éloignait après nous avoir sommairement posé sa petite moustache grise sur le front et murmuré d’un air benoît : « À bientôt, mes enfants ! » — (Hervé Bazin, Qui j’ose aimer, Grasset, 1956. p.30.)

AntonymesModifier

TraductionsModifier