Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de fils, de et putain.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
Masculin fils de putain
\fis də py.tɛ̃\
Féminin fille de putain
\fij də py.tɛ̃\
filles de putain
\fij də py.tɛ̃\

fils de putain masculin

  1. (Vieilli) (Vulgaire) Variante de fils de pute.
    • Quelques doctes ont prétendu que c’est aux Grecs que nous sommes redevables de l’emblème des cornes, et qu’ils désignaient par le titre de bouc αιξ, l’époux d’une femme lascive comme une chèvre. En effet, ils appelaient fils de chèvre les bâtards, que notre canaille appelle fils de putain. — (Voltaire, Dictionnaire de la pensée de Voltaire par lui-même, Complexe, 1994, page 16)
    • Osée à qui Dieu commande, en termes formels, à faire des fils de putain à une putain publique, d’en faire ensuite à un femme adultère — (Voltaire, Œuvres complètes de Voltaire, Garnier Frères, 1879, page 527)
    • Que je te rosserais, si j’avais du courage
      Double fils de putain, de trop d’orgueil enflé ! — (Molière, Amphitryon, III, 6)
    • Fils de putain ! Injure du vocabulaire populaire que les mères adressent souvent naïvement à leurs propres fils. — (C. Marpon, Dictionnaire de la langue verte, Flammarion, 1883, page 179)
    • Tiens fille de putain ! Tiens, vois si ça va te le boucher ! — (Émile Zola, La Terre, Charpentier, 1887)

PrononciationModifier

Voir aussiModifier