financière

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVe siècle) au sens de « propriétaire »[1], (1755) au sens d’une garniture[2]. Dérivé de finance, avec le suffixe -ière.

Attestations historiquesModifier

  • (XVIIe siècle) De quelques ſubſtantifs feminins, tirez des maſculins. […] Premierement les noms d’offices & meſtiers terminez en er : comme de Conſeiller, Financier, Barbier, Menuiſier : Conſeillere, Financiere, Barbiere, Menuiſiere. — (Antoine Oudin, Grammaire françoise rapportée au langage du temps, Paris, 1640, page 74)
    De quelques substantifs féminins, tirés des masculins. […] Premièrement les noms d’offices et mestiers terminés en er : comme de conseiller, financier, barbier, menuisier : conseillère, financière, barbière, menuisière.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
financière financières
\fi.nɑ̃.sjɛʁ\
 
La financière (1) Hetty Green

financière \fi.nɑ̃.sjɛʁ\ féminin

  1. (Finance) Celle dont le métier est de faire des affaires de finance, des opérations bancaires, de la gestion de patrimoine, privé ou public (pour un homme, on dit : financier).
    • La politique est une financière affreuse, qui n’emplit ses greniers que des malheurs du monde ; elle a dû sourire à la Vendée. — (Joseph Lavallée, Voyage dans les départements de la France : Département Vengé (ci-devant partie du Poitou, puis D. de la Vendée), Brion, Buisson & Desenne, Paris, an III (1794), page 5)
    • Surtout, cette irruption de l’argent facile, avec la spéculation, et l’apparition de nouveaux riches, avait contribué à bousculer l’ordonnancement social : ainsi, était-ce la fille d’un commissaire aux vivres, une bourgeoise, une financière enrichie, la « Poisson », qui devint la favorite de Louis XV […]. — (Marc Ferro, Histoire de France, Odile Jacob, 2003)
  2. (Désuet) Épouse d’un financier.
    • Et ce fut de sa main que Renée reçut son premier ami le jeune duc de Rozan, que la belle financière plaçait très difficilement. — (Émile Zola, La Curée, G. Charpentier et E. Fasquelle, 1895, page 146)
  3. (Imprimerie) Type de caractères d’imprimerie.
    • La bâtarde et la ronde de Moreau furent retouchées en 1721 par Jacques Colombat, graveur et imprimeur du Roi. […]. Vers le milieu du dix-huitième siècle, le célèbre Fournier introduisit en France, sous le nom générique de financière, trois sortes de caractères d’écriture, savoir , la ronde, la bâtarde et la coulée. — (Pierre Adolphe Capelle, Manuel de la typographie française : ou Traité complet de l’imprimerie, Rignoux, Baudoin frères & Aillaud, Paris, 1826, page 64)

SynonymesModifier

NotesModifier

La locution à la financière utilise l’adjectif.

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
financière financières
\fi.nɑ̃.sjɛʁ\

financière \fi.nɑ̃.sjɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Cuisine) Qualifie une sorte de salpicon utilisé en garniture, composé de béatilles, dont notamment des quenelles, des crêtes et des rognons de coq, des truffes, des têtes de champignons cannelés, des olives, du blanc de volaille et du ris de veau, le tout lié par une sauce faite de madère et de fond.
    • Au moment de servir, déballez, débridez et dressez ; passez à l’étamine le jus égoutté, ajoutez-le à une sauce financière demi-liée, et saucez les perdreaux. — (Paul-Benjamin Chareau, Science du bien vivre ou monographie de la cuisine, Martinon, Paris, 1844, page 168)
    • (Par ellipse) L’ombre de M. de Lagreau savourait sans doute, entre autres mets délectables, le brochet maître-d’hôtel, les bouchées financière, le poulet à la crème, et louait hautement son confrère de « La Toque Blanche », à Eymet (Dordogne), […]. — (Bulletin de la Société des amis de Montaigne, 1957, page 27)
    • (Par ellipse) M. de Guermantes ayant déclaré (suite aux asperges d’Elstir et à celles qui venaient d’être servies après le poulet financière) que les asperges vertes poussées à l’air […] devraient être mangées avec des œufs : […]. — (Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, volume 8 : Le Côté de Guermantes, Gallimard, 1921, page 148)

TraductionsModifier

Forme d’adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin financier
\fi.nɑ̃.sje\
financiers
\fi.nɑ̃.sje\
Féminin financière
\fi.nɑ̃.sjɛʁ\
financières
\fi.nɑ̃.sjɛʁ\

financière \fi.nɑ̃.sjɛʁ\

  1. Féminin singulier de financier.
    • Dans l’affaire Enron, on perçoit que la prégnance du modèle de la valeur actionnariale a exercé une influence sur la stratégie de la société : elle a incité les dirigeants à hyper-développer des activités génératrices de valeur financière. — (Analyse économique du droit de l’actionnariat salarié, Bibliothèque de la Faculté de droit de l’Université catholique de Louvain, 2005, page 126)

PrononciationModifier

RéférencesModifier

SourcesModifier

BibliographieModifier