Français modifier

Étymologie modifier

 Dérivé de fiscal, avec le suffixe -isme

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
fiscalisme fiscalismes
\fis.ka.lism\

fiscalisme \fis.ka.lism\ masculin

  1. (Péjoratif) Fiscalité, dans le sens où elle est répugnante au contribuable.
    • S. Mazzarino insiste sur la démocratisation de la culture et l'éveil des « nations », F. de Martino sur les causes économiques et sociales de cette faiblesse : insuffisance de la production, prédominance des classes improductives, médiocrité du niveau de vie, excès du système de « compulsion » (fixité des conditions, réquisitions, fiscalisme, en somme totalitarisme), décadence relative du commerce et de l’activité industrielle à la suite des invasions du IIIe siècle. — (Paul Petit, Histoire générale de l’Empire romain, tome 3 : Le Bas-Empire (284-395), Éditions du Seuil, 1974, Conclusion générale)
    • […] ; I. Wallerstein caractérise le fiscalisme comme une politique destinée à augmenter les revenus immédiats de l’État, tandis que le mercantilisme, vise à renforcer les bases fiscales de l’État à long terme ; […]. — (Luiz-Felipe de Alencastro, « La traite négrière et les avatars de la colonisation portugaise au Brésil et en Angola (1550-1825) », dans Cahiers du C.R.I.A.R, Publications de l'Université de Rouen/Presses Universitaires de France, 1981,, note 108, page 45)
    • Ce phénomène a entraîné un accroissement considérable des dépenses publiques dont la plus grande partie est couverte par l’impôt. Le fiscalisme comme l'explique Monsieur GAUDEMET est la politique qui consiste à utiliser le prélèvement fiscal non seulement pour faire face aux charges publiques … mais aussi comme instrument d’une politique sociale ou d'une politique économique. — (Lucette Myriam Badou A., ‎Le phénomène de la fraude fiscale: éléments constitutifs et pratique en République populaire du Bénin, Mémoire de maîtrise, Université nationale du Bénin : Faculté des sciences juridiques, économiques et politiques, 1987, page 51)
    • Il était d'une grande simplicité, parfaitement résumé par son affiche électorale: « Immigration, insécurité, chômage, fiscalisme, laxisme, ras le bol, je vote Le Pen. » Ce sera la feuille de route du Front pour les années à venir: les thèmes de l’immigration, de l’insécurité et du chômage sont destinés à mobiliser les classes populaires; celui du fiscalisme cherche à séduire les classes moyennes inquiètes de l’arrivée de la gauche au pouvoir ; […]. — (Philippe Cohen & ‎Pierre Péan, Le Pen, une histoire française, éd. Robert Laffont, 2012)

Apparentés étymologiques modifier

Traductions modifier

Prononciation modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes