FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) De l’anglais fist (« poing ») avec le suffixe -er pour en faire un verbe.
Attesté en 1996[1].

Verbe Modifier

fister \fis.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vulgaire) (Sexualité) Pénétrer le rectum ou le vagin de son ou sa partenaire sexuel avec le poing.
    • Certes, le fait de pratiquer le fist-fucking ou de partouzer est, en termes de création sexuelle, plus complexe, et partant plus intéressant que la position du missionnaire. […] Si je fiste un cul, je ne fiste qu’un cul. Si je fiste le cul de Polia, quand ma main s’approche de son cœur qui bat, […] — (Antoine Pickels, dans Je t’aime : question d’époque, page 87, 2002, Éditions Complexe)
    • Intégral, il s’est fait fister, il a fisté, il a servi de cobaye pour un uro, il a avalé euh… Il s'est fait enculer, enfin tout ce qui était fait il l'a fait quoi, c'est un goulu sexuel, et euh… — (Damien Lagauzère, Le Masochisme : du sadomasochisme au sacré, page 55, 2010, L’Harmattan)
    • L’ordi du poto diffuse un film de boule dans lequel un type positionné en doggy se fait fister par un barbu boosté aux stéroïdes. Erik change de vidéo, balance un porno hétéro. — (Zarca, Paname Underground, Éditions Goutte d'Or, 2017, chap. 9)

SynonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Guillaume Dustan, Dans ma chambre, roman, page 47, 1996, P.O.L.. « […] nouveau mec adore se faire sauter par lui mais qu’il ne l’a pas encore fisté. »

Voir aussiModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de fist avec le suffixe -er.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
fister
\fɪs.təɹ\
fisters
\fɪs.təɹz\

fister

  1. (Sexualité) Fisteur, fisteuse.

PrononciationModifier