FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
fixité fixités
\fik.si.te\

fixité \fik.si.te\ féminin

  1. État de ce qui est fixe.
    • Ces institutions acquirent plus de fixité.
    • C’est un esprit sans fixité.
    • Ses idées n’ont aucune fixité.
    • La fixité de ses opinions, de ses principes.
  2. (Spécialement) Absence d’évolution dans le temps.
    • Il vaut toujours mieux croiser avec une race dont la fixité est reconnue, qu’avec des types artificiels dont les caractères finissent souvent par se perdre. — (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
    • Pour s’évader de la mentalité scolastique, il fallait répudier le réalisme des universaux […] ; qui conduisait à des théories erronées, telles que la fixité des espèces et la distinction ontologique des caractères essentiels et accidentels ; […]. — (Louis Rougier, Histoire d’une faillite philosophique: la Scolastique, 1925, éd. 1966)
  3. (En particulier) Nature d’un regard qui s’attache ou semble s’attacher avec persistance à un objet, à une personne.
    • Ses yeux avaient une fixité morbide.
    • L’inquiétante fixité de son regard.

TraductionsModifier

RéférencesModifier