Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé de flatter avec le suffixe -eur.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin flatteur
\fla.tœʁ\

flatteurs
\fla.tœʁ\
Féminin flatteuse
\fla.tøz\
flatteuses
\fla.tøz\

flatteur \fla.tœʁ\

  1. Qui flatte, qui loue avec exagération.
  2. Qui témoigne l’approbation, la louange, la faveur.
    • L’anecdote est flatteuse pour la gloire de Raschi. Il ne lui manque que d'être vraie, […]. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Avoir les manières flatteuses, c’est avoir les manières douces et insinuantes.
  3. Qui est agréable.
    • […], il fit une seconde halte pour lire ces mots : À la Belle-Étoile, écrits en légende sous une peinture qui représentait le simulacre le plus flatteur pour un voyageur affamé : c’était une volaille rôtissant au milieu d’un ciel noir, […]. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre IV)
    • Le lissage après peignage donne une apparence plus flatteuse à la laine. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature, 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
flatteur flatteurs
\fla.tœʁ\

flatteur \fla.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : flatteuse)

  1. Personne qui flatte.
    • Car les princes n’ont d’autre moyen d’écarter les flatteurs, que de montrer que la vérité ne peut les offenser ; […]. — (Frédéric II & Voltaire, L’anti-Machiavel, 1739, édition de 1947)
    • D’obséquieux flatteurs le comparaient au prince Noir,à Alcibiade, à César. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 129 de l’éd. de 1921)
    • Taisez-vous, flatteur !

SynonymesModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier