fleur des pois

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de fleur et de pois

Locution nominale Modifier

fleur des pois féminin (pluriel à préciser)

  1. Qualifie une personne à qui sa situation sociale, son élégance, donnent une place en vue dans le grand monde.
  2. (Collectivement) Ces personnes.
    • Je ne voudrais pas affirmer que les princesses qui font bouffer leurs jupes dans ces équipages sont des dames du meilleur monde, et que les cavaliers qui caracolent autour d'elles sont la fleur des pois de la gentilhommerie française. — (Alfred Delvau, Les plaisirs de Paris, Promenades dans Paris, Le bois de boulogne ; Achille Faure libraire-éditeur, Paris, 1867, page 32)
    • Ceux qui la veille, au théâtre des Bouffes, avaient vu le vicomte de Sainte-Austreberthe, appuyé contre le montant de sa loge, la poitrine bombée, la chevelure frisée, le regard brillant, les lèvres souriantes, représentant admirablement la fleur des pois du gandinisme, ne l’auraient assurément pas reconnu dans l’homme qui dormait là, sur ce lit […] — (Hector Malot, Un mariage sous le Second Empire, 1873)
    • Il faut être le gros homme un peu commun qu'est Bourdet pour croire que le salon d'Étienne de Beaumont représente la fleur des pois. Le gratin, le vrai gratin, meurt d'ennui (et de stupidité) au fond de ses châteaux ou de ses hôtels particuliers du VIe arrondissement, où Bourdet n'a sans doute jamais mis le nez. — (Julien Green, Journal intégral, tome Ier : 1919-1940, Mardi 5 octobre 1932 ; Éditions Robert Laffont, coll. Bouquins, Paris, 2019, page 498)

NotesModifier

  • L'expression doit rester abstraite et au singulier. On dira : telle personne est la fleur des pois de la gentilhommerie française, ces personnes sont la fleur des pois de la gentilhommerie française ; on ne dira jamais : telle personne est une fleur des pois de la gentilhommerie française, ces personnes sont les fleurs des pois de la gentilhommerie française.
  • Le Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (pois) indique qu'il s'utilise surtout négativement par plaisanterie : Ce n’est pas la fleur des pois.

Apparentés étymologiquesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier