Voir aussi : Flirt

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1879)[1] De l’anglais flirt ; flirtation est attesté dès 1837[1].

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
flirt flirts
\flœʁt\

flirt \flœʁt\ masculin

  1. Cour amoureuse, généralement avec une connotation sexuelle, mais de façon légère et généralement sans but de relation à long terme.
    • On lui faisait beaucoup la cour, sans qu'elle y prît plaisir. Elle n'avait pas le goût du flirt et n'aimait pas les déclarations. — (Anatole France, La Vie littéraire, 1892)
    • A leur âge, dans notre pays, les grand’mères se préparent à mourir pieusement et les jeunes filles ne pensent qu'au flirt. — (Xavier de Hauteclocque, « La tragédie brune », Nouvelle Revue Critique, 1934, p. 59)
    • Dans cette foule de jeunes gens, hommes et femmes, partout le sérieux, la décence; pas le moindre soupçon de rigolade bête ou vulgaire, de gaudriole, de grivoiserie, ni même de flirt. On respire partout une sorte de ferveur joyeuse. — (André Gide, Retour de l'U.R.S.S., 1936)
    • Quand ils ont fait un peu d’auto-stop sur une route étrangère, quand ils ont collectionné quelques flirts, quand ils sont allés à quelques « surboums », les étudiants s'imaginent connaître la vie : ils n'en connaissent jamais qu'une certaine caricature falucharde. — (Henri Perruchot, La France et sa jeunesse, Hachette, 1958, p. 88)
    • Des histoires, des aventures, des flirts, des romances et des liaisons. Des amourettes sans importance et sans lendemain qui, avec du recul, ne semblaient exister qu'au pluriel. — (Ida Junker, Les années fastes, chez l'auteur à Asnières, 2007, page 9)
    • Ce petit flirt ne peut pas faire de tort à votre relation ; l'important, c'est que tu t'épanouisses, toi, et cela rejaillira sur ton couple. — (Robert Henckes, Au rendez-vous de Cana, éditions Fidélité, Namur, 1999, p. 154)
  2. (Figuré) Relation plus ou moins suivie.
    • Avant cette journée décisive, déjà la grâce m'avait visité. J'avais déjà entrevu mon Dieu intérieur […]. Ces flirts avec le divin me ternissaient le siècle, sans qu'ils modifiassent sérieusement mon ignominie. — (Maurice Barrès, Un Homme libre, 1889)
    • La révolution n'ayant pas eu lieu, Guesde, les années 1890-1895, se rallie à l'idée de la conquête du pouvoir par le suffrage universel : après un flirt avec le boulangisme, c'est l'époque du « municipalisme », du socialisme ordonné et respectable à l'imitation de la social-démocratie allemande. — (Jacques Delpierrié de Bayac, Histoire du Front populaire, Fayard, 1972, page 23)
  3. Personne avec qui on fait la cour.
    • Il vit s'avancer son ancien flirt avec la simplicité brillante d'une jeune fille plutôt que dans l'éclat d'une mondaine. — (Maurice Barrès, L’Appel au soldat, 1900)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • flirt sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVIe siècle) Comme flip, flick, d’une onomatopée[1]. Le sens initial est « flanquer, flaquer » (voir ce mot). To flirt a fan (attesté vers 1660) signifiait « ouvrir et fermer un éventail d’un coup sec » et faisait partie de l’arsenal de la séduction d’une coquette. De là le sens de « séduire » ; mais le sens de « coup » peut, en soi, prendre une connotation sexuelle (c’est un bon coup).
Le français fleureter[1] peut aussi avoir joué un rôle dans la dérivation sémantique vers « faire la cour ».
Le nom est le déverbal du verbe.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
flirt
\flɜːɹt\
flirts
\flɜːɹts\

flirt \flɜːɹt\

  1. Coup sec, hochement.
    • Several little flirts and vibrations.
      Plusieurs petits coups secs et vibrations.
    • […] with many a flirt and flutter […] — (Edgar Allan Poe)
      […] avec beaucoup de hochements et de battements d’ailes […]
  2. Séducteur, personne qui fait la cour.
    • He’s such a flirt.
      C’est un vrai séducteur.
  3. (Plus rare) Flirt, séduction.

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Verbe Modifier

Temps Forme
Infinitif to flirt
\flɜːɹt\
Présent simple,
3e pers. sing.
flirts
\flɜːɹts\
Prétérit flirted
\flɜːɹtɪd\
Participe passé flirted
\flɜːɹtɪd\
Participe présent flirting
\flɜːɹt.ɪŋ\
voir conjugaison anglaise

flirt \flɜːɹt\ intransitif

  1. Flanquer.
    • They flirt water in each other's faces.
      Ils se balancent de l’eau à la figure.
  2. Balancer, voltiger.
    • Her skirt flirted around her knees like a flower petal.
    • The bird flirted about in its nest.
  3. Flirter, conter fleurette,
    • The girl loved to flirt with the boys.
      La fille aimait flirter avec les garçons.
    • The trampoline artist flirted with death every day.
      Le/la trampoliniste flirtait avec la mort chaque jour.

SynonymesModifier

  • flit (« voltiger »)

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Adjectif Modifier

flirt \flɜːɹt\

  1. Enclin à flirter.
  2. Séducteur.

SynonymesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • flirt sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)  

RéférencesModifier

  1. a et b (en) Douglas HarperOnline Etymology Dictionary, 2001–2020 → consulter cet ouvrage

TchèqueModifier

ÉtymologieModifier

De l’anglais flirt.

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif flirt flirty
Vocatif flirte flirty
Accusatif flirt flirty
Génitif flirtu flirtů
Locatif flirtu flirtech
Datif flirtu flirtům
Instrumental flirtem flirty

flirt \Prononciation ?\ masculin inanimé

  1. Flirt.
    • to je pouhý flirt, ce n’est qu’un flirt.

DérivésModifier

RéférencesModifier