Français modifier

Étymologie modifier

Attesté en 1887[1]. Du verbe flopper, « donner une multitude de coups » attesté en 1846[2].

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
flopée flopées
\flɔ.pe\

flopée \flɔ.pe\ féminin

  1. (Nom collectif) (Familier) Grande quantité, foule, multitude.
    • Des chercheurs qui cherchent, il y en a des flopées, mais des chercheurs qui trouvent…
    • J’ai une bonne flopée d’idées en train de mijoter sous mon casque, alors je prends un bout de papier et j’écris, histoire de me psychanalyser un brin. — (Peter Cheyney, Les femmes s’en balancent, traduction de Michelle et Boris Vian, Gallimard, 1949, page 91)
    • Entre une flopée de filles, blanches et noires, dont une jeune mère avec un enfant en poussette. — (Annie Ernaux, « Regarde les lumières mon amour », Seuil, 2014, page 24.)
    • Elles ne sont pas si chères à corrompre, comme on le voit avec la flopée de francophones de service qui se transforment en serviteurs du régime canadien pour une bouchée de pain. — (Mathieu Bock-Côté, Pierre Elliott Trudeau, traître à son peuple, Le Journal de Québec, 24 février 2021)
  2. (Vieilli) Volée de coups, correction, raclée.
    • Il a reçu une belle flopée, il en est couvert de bleus.

Variantes orthographiques modifier

Synonymes modifier

Grande quantité (1)
Volée de coups (2)

Traductions modifier

Prononciation modifier

Références modifier