Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Réfection de fleuraison, dérivé de fleur avec le suffixe -aison, sur le radical latin de fleur → voir flore.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
floraison floraisons
\flɔ.ʁɛ.zɔ̃\
 
La floraison du Brachychiton acerifolius. (1)

floraison \flɔ.ʁɛ.zɔ̃\ féminin

  1. (Botanique) Fleurissement ; action de fleurir.
    • L’EFFEUILLAISON, defoliatio, est la chute des feuilles, ordinairement annoncée par la floraison de la colchide. — (Louis-Auguste Clavel de Saint-Geniez, Traité de botanique, t.1, Paris, Louis Vivès, 1855, page 84)
    • En jours courts, la floraison est retardée, jusqu'au moment où 20 feuilles ont été produites (entre 7 et 10 semaines). La floraison est également favorisée par les lumières bleue et rouge lointain, ce qui montre que le phytochrome joue un rôle dans les phénomènes photopériodiques. — (William G. Hopkins, Physiologie végétale, traduit de l'américain par Serge Rambour, De Boeck Supérieur, 2003, page 432)
  2. Époque où les plantes fleurissent.
    • Les cannes flèchent au mois d'août, c'est-à-dire, vers le dixième mois de leur plantation ; au moment de la floraison la canne est creuse; aussi se garde-t-on bien de la récolter à cette époque ; […]. — (L.-J Blachette & Frédéric-Salvator Zoéga, Nouveau manuel complet du fabricant et du raffineur de sucre… , collection Manuels Roret, Paris : Librairie Encyclopédique de Roret, 1833, p. 22)
  3. État des plantes en fleurs.
    • C’était, sous la lumière vive du vitrage, une floraison énorme, une gerbe blanche, haute et large comme un chêne. — (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
    • Les traitements doivent avoir lieu au plus tard au début de la floraison. En fait, ils ont lieu bien souvent alors que les colzas sont en pleine floraison et intensément visités par les Abeilles. On assiste alors à des hécatombes qui provoquent la colère des apiculteurs. — (Jean Louveaux, Les abeilles et l'apiculture, éd. INRA, collection Chronique historique de la Zoologie agricole française, 1996, page 45)
    • Petits rendements à Palmer, […]. Comme partout, ce résultat est dû en partie à la « coulure », la mauvaise floraison par temps froid, et aussi à l'orage de grêle du 28 mai (juste avant la floraison) qui a frappé plusieurs parcelles : […]. — (Jacques Dupont, Le guide des vins de Bordeaux, Éditions Grasset & Fasquelle, 2011)
  4. (Figuré) Abondant surgissement en peu de temps.
    • La fin de la guerre froide a permis une floraison d'études sur le nouveau monde, le nouvel ordre international, l’universalisation du libéralisme ou le clash des civilisations. Les avions qui ont foncé sur les tours de New York dans le ciel bleu d'un beau matin de septembre ont jeté le doute sur tous ces exercices. — (Thérèse Delpech, L'ensauvagement, part. 3 : Le monde en 2015, Éditions Grasset & Fasquelle, 2005, p. 185)

VariantesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • floraison sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier