Voir aussi : fly-over

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’anglais flyover.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
fly over fly overs
\fla.j‿ɔ.vəʁ\

fly over \fla.j‿ɔ.vəʁ\ masculin

  1. Passerelle monumentale.
    • Pour s’y rendre depuis le MTR de Central, un fly over (une passerelle) y conduit, car c’est impossible de traverser autrement l’enchevêtrement de routes et de buildings. — (Petit Futé Hong-Kong - Macao, 2009, p. 67)
    • L'installation d'un fly-over de 230 tonnes et de 106 mètres reste une entreprise titanesque qui demande une organisation coordonnée entre les collaborateurs de l'entretien des routes, leurs partenaires et la gendarmerie. — (Jocelyne Laurent, 50 ans de l'A1 : Un Meccano grandeur nature, dans La Côte (www.lacote.ch), 13/08/2014)
    • TRALUX a obtenu le marché de la construction du pont provisoire, associé à l’entreprise VICTOR BUYCK, charpentier métallique belge (avec lequel nous avions réalisé le fly-over de Mamer). — (Canal, revue interne de TRALUX Constuction (Luxembourg), n°33, juillet 2013, p.3)
  2. (Plus rare) Partie du pays américain qui se trouve entre les côtes est et ouest des États-Unis.
    • Gardons-nous de présenter sa victoire comme celle des classes populaires contre les élites, comme la révolte des ploucs, des « fly overs » (cette partie des États-Unis située entre les deux côtes) contre les patriciens de New York ou San Francisco. — (Pascal Bruckner, Le triomphe des papys braillards , dans Le Monde, 9 novembre 2016)

VariantesModifier

TraductionsModifier