Voir aussi : Fondeur

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Mot dérivé de fonte, avec le suffixe -eur.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
fondeur fondeurs
\fɔ̃.dœʁ\
 
Un fondeur au travail (sens 2).
 
Des fondeurs sur des skis. (sens 3)

fondeur \fɔ̃.dœʁ\ masculin (pour les sens désignant des personnes, l’équivalent féminin est une fondeuse)

  1. (Industrie) Personne qui dirige une fonderie.
    • Aussi les Mores portent toujours des balances , & rebutent les pièces qui ne sont pas de poids: il faut les remettre à la fonte , ce qui produit des sommes considérables aux Juifs, qui sont les seuls monnoyeurs & fondeurs de ce Pays. — (Histoire des révolutions de l'empire de Maroc, depuis la mort du dernier Empereur Muley Ismael, écrite par John Braithwaite, traduite de l'anglois, Amsterdam : chez Pierre Mortier, 1731, p. 461)
    • Nous avons fait usage du fourneau ordinaire de fondeurs, avec cette différence que ce fourneau étoit recouvert d'un dôme en terre cuite pour concentrer la chaleur. — (Résultat des Expériences & Observations de MM. De Ch… & Cl… sur l’Acier fondu, dans le Journal de physique, de chimie, d'histoire naturelle et des arts, juillet 1788, , volume 33, page 47)
    • Il y a lieu de remarquer que le coke lavé peut, pour certaines provenances, apporter dans le haut-fourneau ou dans le cubilot des fondeurs, plus de soufre et de phosphore que la des cokes même très cendreux , des cokeries minières françaises. — (Ch. Berthelot, Épuration, séchage, agglomération et broyage du charbon, Paris : chez Dunod, 1938, page 362)
  2. Ouvrier ou artisan qui fond les canons, les cloches, les statues de bronze, etc.
    • Il existait dans la collégiale de Huy plusieurs ouvrages de dinanderie ; si les fondeurs sont restés inconnus, nous possédons au moins quelques renseignements sur leurs travaux à l'époque où ceux—ci ont été affectés à l'église. — (Joseph Destrée, La dinanderie sur les bords de la Meuse, éditions Ad. Wesmael-Charlier, 1904, page 49)
    • Les « maisons-ateliers » du quartier Mu seraient celles d’un fondeur, d’un graveur de sceaux et d’un potier. — (Stéphane Bourdin, La forme de la ville : de l'Antiquité à la Renaissance, 2019, page 380)
  3. (Sport) Skieur qui pratique le ski de fond ou la course de fond.
    • L'hiver, qui frappe au portillon, éveille des envies de ski. […]. On parle là des godilleurs ou des fondeurs du dimanche, mais pas seulement. — (Pascal Bornand, « À Genève, les skieurs de tous styles surfent sur la vague du succès », le 30.10.2018, sur le site de la Tribune de Genève (www.tdg.ch))
    • Les fondeurs québécois ont brillé de tous leurs feux à la Coupe du monde de ski de fond de Ruka qui s’est conclue dimanche, en Finlande. — (Richard Boutin, Antoine Cyr et Olivier Léveillé brillent en Finlande, Le Journal de Québec, 28 novembre 2021)
  4. (Électronique) Société fabricant des puces électroniques, comme des microprocesseurs.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

  • fondeur sur l’encyclopédie Wikipédia