Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De fonts (voir ce mot), et baptismal.

Locution nominale Modifier

Invariable
fonts baptismaux
\fɔ̃ ba.tis.mo\
 
Clovis 1er dans les fonts baptismaux lors de son baptême par Saint Rémi.

fonts baptismaux \fɔ̃ ba.tis.mo\ masculin pluriel, invariable

  1. (Religion) (Au pluriel) Grand vaisseau de pierre, de marbre ou de bronze, où l’on conserve l’eau dont on se sert pour baptiser.
    • Ces fonts baptismaux étaient faits d’une espèce de marbre rouge, marqueté de plusieurs veines de diverses couleurs; ce marbre avait été tiré d'une marbrière située au-dessus de Maxainville, […]. — (Augustin Calmet, Notice de la Lorraine, Lunéville : Mme George, 1840, vol.2, page 165)
    • À Clermont, où il y avait une forte population juive, il fallut à l’évêque Avitus des années d’efforts pour arriver à conduire un juif sur les fonts baptismaux (576). — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier