Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé de clore avec le préfixe for-.

Verbe Modifier

forclore \fɔʁ.klɔʁ\ transitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. (Droit) Exclure de faire quelque acte, quelque production en justice, parce que le temps en est passé.
    • Cet Arrangement, ayant surtout pour but de ne pas entraver indéfiniment le cours de la justice, ne saurait naturellement forclore le droit de nationalité que l'intéressé pourrait établir à tout moment par des pièces probantes. — (« Égypte et Grèce [22 mai/4 juin 1906] » dans le Recueil International des Traités du XXe siècle, Paris : chez Arthur Rousseau, 1906, p. 163)
    • Attendu qu'après la clôture des débats, les parties sont forcloses du droit de prendre de nouvelles conclusions ; Attendu que si elles peuvent encore, le cas échéant, demander au juge de rouvrir les débats, il appartient à celui-ci d'apprécier l'opportunité de pareille mesure, […]. — (Julie Alardin & ‎Juan Castiaux, Le droit disciplinaire dans la jurisprudence, Bruxelles : Éditions Larcier, 2014, chap. 13, §. 1)
    • (Figuré)C'est ainsi que tous trois nous nous sommes mis à la recherche de lieux où l'écriture et la pensée de Levinas n’étaient pas forcloses. Nous trouvâmes alors, loin de la Sorbonne, deux séminaires : […]. — (Joseph Cohen, Stéphane Habib & Raphael Zagury-Orly, « Emmanuel Lévinas : la métaphysique radicale », dans Les Temps Modernes, n° 664 de mai-juillet 2011)

Note :

On ne l’emploie qu’à l’infinitif et au participe passé forclos.

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

(1100-50) De clore avec le préfixe for-.

Verbe Modifier

forclore \Prononciation ?\

  1. Exclure.
    • Si ont les chevaliers forclos — (L’âtre périlleux, anonyme, manuscrit 2168 français de la BnF)
    • Que il lor seignor forcloient — (idem, manuscrit 1433 français de la BnF)

VariantesModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier

  • Frédéric GodefroyDictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du IXe au XVe siècle, édition de F. Vieweg, Paris, 1881-1902 → consulter cet ouvrage
  • forclore sur Tableaux de conjugaison de l’ancien français, Okada et Ogurisu, 2007-12. La conjugaison affichée est celle de clore.