FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé de forniquer avec le suffixe -eur.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
forniqueur forniqueurs
\fɔʁ.ni.kœʁ\

forniqueur \fɔʁ.ni.kœʁ\ masculin

  1. (Familier) Celui qui fornique, qui est très porté sur les plaisirs de la chair.
    • Voilà, je devenais, j’étais gigolpince… Repris de justice ! tubard ! F.F.I. ! sans profession ! menteur ! voleur ! forniqueur ! ll me manquait plus que ça.. vivre aux crochets d’une rombière. — (Alphonse Boudard, La Cerise, Plon, Paris, 1963)
    • Jackie [Bouvier] a 23 ans, du sang français, anglais et irlandais fait un joli mélange dans ses veines. Ses parents sont divorcés. Sa mère, Janet Lee, est membre de l’Église épiscopalienne, tandis que son père est catholique tendance alcoolique, joueur et forniqueur. — (12 septembre 1953. Mariage de monsieur Priapisme avec madame Snob : John et Jackie Kennedy, lepoint.fr, 11.09.2012)

VariantesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier