FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIIIe siècle) Attesté en latin médiéval sous la forme fuagium (1189), de l’ancien français fouer (« faire du feu ») et -age ; plus avant, du latin focus (« feu »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
fouage fouages
\fwaʒ\

fouage \fwaʒ\ masculin

  1. Redevance due par chaque foyer dans le système féodal.
    • Le fouage (census pro singulis focis exactus) était un cens, ou une espèce de taille, exigé par chaque feu sur les biens roturiers. Avec le fouage graduellement augmenté, se payaient les dettes de la province. — (François-René de Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe, t. 1, 1848)
    • Les receveurs de circonscription n’avaient pas à se mêler de la « cueillette » des deniers du fouage. — (Jean Kerhervé, L’État breton aux 14e et 15e siècles : les ducs, l’argent et les hommes, volume 2, 1987)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier