Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’ancien français fou (ou fau), « hêtre » et suffixe -et, c’était d’abord une « petite baguette de hêtre », lui-même du latin fagus (« hêtre ») → voir fayard.
Terme retrouvé dans un fabliau du XIIIe siècle (sens 1 à 12).
Du catalan fuet (spécialité culinaire) (charcuterie, sens 13).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
fouet fouets
\fwɛ\

fouet \fwɛ\ masculin

 
Un fouet. (1)
  1. Cordelette de chanvre ou de cuir, qui est attachée à une baguette, à un bâton, et dont on se sert pour conduire et pour châtier les chevaux et autres animaux, voire, dans certains pays, pour punir une personne condamnée.
    • Mais c’est faisable, dit La Mole en se préparant comme son compagnon à rouer l’hôtelier de coups de fouet. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, vol. I, ch. IV)
    • Quand j'atteignais un rat d'un bon coup de fouet, le ronge-maille sifflait avec fureur, hérissait tous ses poils et s'élançait avec désespoir contre le fouet lui-même, instrument de sa torture; […]. — (Anonyme, Varia, dans Revue moderne, V.41, 1867, page 668)
    • L'écho de la forêt voisine répétait nos cris, le mugissement des troupeaux, le tintement des clochettes et le claquement du fouet […]. — (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1895, éd.1923)
    • […], Mimile faisait de temps à autre claquer vigoureusement son fouet pour, d’une façon précise et tangible, rappeler au sentiment de la discipline ses tributaires encornés se bousculant dans les ornières boueuses de l’étroit chemin. — (Louis Pergaud, Un satyre, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • L’avocate iranienne Nasrin Sotoudeh, célèbre militante des droits humains qui purge une peine de prison de cinq ans, a été condamnée à dix années d’emprisonnement supplémentaires et 148 coups de fouet. — (En Iran, une avocate condamnée à dix ans de prison et 148 coups de fouet, Vosges Matin, 15 mars 2019)
  2. Sorte de cordelette serrée qui sert de mèche au fouet des cochers et les charretiers.
  3. (Vieilli) Coups de verges, de lanières ou de corde à nœuds destinés à châtier un criminel.
    • Être condamné au fouet. Craindre, mériter le fouet. Donner le fouet. Avoir le fouet par les carrefours.
  4. Lanière de cuir ou de peau d’anguille qui est attachée au bout d’un petit bâton et qui sert aux enfants pour faire tourner un sabot.
  5. (Marine) (Voile) Corde ; longueur de mât.
  6. (Histoire) (Naturelle) Bout de l’aile d’un oiseau.
    • Le fouet de l’aile.
  7. (Chasse) Queue du chien.
    • Tous, dressant la queue - le fouet, comme disent les amateurs de chiens - volèrent à la rencontre des visiteurs. — (Nicolas Gogol ; « Les âmes mortes » -1842 ; traduction de Henri Mongault -1949)
  8. (Cuisine) Ustensile de cuisine, constitué de tiges souples repliées sur elles-mêmes, destiné à mélanger, ou à homogénéiser une préparation.
    • Battre au fouet le jus des citrons pressés et l’huile d’olive.
    • Sur la couverture, la photo d’une jeune femme brune en tee-shirt dans sa cuisine. De la main droite, elle tient un fouet et de l’autre le livre de Ginette Mathiot qu’elle lit avec le sourire de qui est plongé dans un roman désopilant. — (Annie Ernaux, « Regarde les lumières mon amour », Seuil, 2014, p. 68.)
  9. (France : Manche et côte atlantique) Jeune congre (poisson).
  10. (Histoire des techniques) Ouvrier de verrerie qui arrangeait les bouteilles dans le four.
  11. (Pêche à la mouche) Synonyme de canne à mouche.
  12. (Musique) Instrument à percussion composé de deux planchettes de bois que l'on claque l'une contre l'autre.
  13. (Languedoc-Roussillon) (Cuisine) Saucisse sèche mince catalane dont la forme évoque un fouet.
    • Le fouet catalan (en catalan fuet) est une spécialité charcutière catalane très répandue dans les pays catalans, et surtout dans la région de Perpignan (Pyrénées-Orientales) (...) — (Fouet catalan, article Wikipédia).

Quasi-synonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

AnagrammesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier